UA-41594785-1 Google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bonnes pratiques Réseau - Page 15

  • Encore plus de conseils pour vos voeux

    Je lis actuellement beaucoup d'articles donnant des conseils sur la bonne façon d'envoyer ses voeux de bonne année. Et je vois autant de bonnes choses que de mauvaises recommandations.

    Prenons par exemple le numéro de Management de janvier 2012. Dans l'article "Prvoeux,reseau,bommelaerofitez de vos voeux pour entretenir votre réseau", il est dit:

    - de ne pas laisser sa liste de diffusion apparente sur ses courriers électroniques; NON, le bon conseil consiste surtout à personnaliser chaque message et donc à ne pas effectuer un envoi industriel massif.

    - de ne pas hésiter à envoyer des voeux à des personnes haut placées que l'on ne connaît pas; NON, ne perdez pas votre temps à ces bêtises. Votre courriel ou votre courrier n'aura pas d'impact ou, pire, sera mal perçu par la personne qui ne vous a jamais rencontré. Ce sont des méthodes de mauvais commercial. 

    Dans une autre article récent, on nous recommande de:

    - ne pas répondre aux voeux non personnalisés: NON, répondez à tous les voeux que vous recevez mais vous pouvez vous permettre d'être laconique quand le texte est minimaliste.

    - de limiter ses envois aux personnes les plus importantes de son réseau et de négliger les autres pour gagner du temps; NON, c'est l'occasion ou jamais de renouer avec toutes les personnes de votre réseau. Tout les membres de ce dernier sont importants.

    Personnellement, je vous recommande de répondre rapidement aux voeux que vous recevez et de tenir scrupuleusement - quotidiennement, voire heure par heure - votre tableau de suivi. Car si vous accumulez les cartes et les mails de bons voeux pour y répondre plus tard, vous risquez d'oublier une certain nombre de membres de votre réseau et de passer pour un mal élevé, un malotru, un arrogant, un pédant, un rigolo ou un sombre zigoto.

  • Demander

    bommelaer,réseau,réseauter,networking

     

    Le plus sûr moyen de rien obtenir consiste à ne rien demander. Essayez, vous verrez, l'effet est garanti.

     

    Nos parents ne nous ont pas aidés à devenir de bons réseauteurs. Ils nous ont en effet toujours dit : « Ne demande pas, c’est malpoli » ou « On ne demande pas, on a ce que l’on mérite ». Mauvaise pioche ! 

     

    La demande est au cœur de la démarche de Networking. Mais attention, il faut l’utiliser avec le doigté d’un neurochirurgien.

     

    En recherche d'emploi, par exemple, vous pouvez tout demander au Réseau, tout sauf un JOB ! Vous pouvez demander des conseils, de l’information, des idées de cibles ou une validation de projet. Mais surtout pas un emploi, sinon vous serez dégagé en touche sur le DRH…Qui vous conseillera  d’envoyer votre CV.

     

    Votre demande doit être adaptée à chaque personne sollicitée. En d’autres termes ne demandez pas toujours la même chose à chacun de vos interlocuteurs.

     

    Votre demande doit être soigneusement formulée. Il existe quelques bonnes façons de bien formuler une demande, et des millions de mal le faire.

     

    La demande de contacts ne doit s’effectuer qu’en fin d’entretien. Une fois que la personne qui vous reçoit a confiance en vous et est prête à vous ouvrir son carnet d’adresses.

     

    Enfin, rien ne vous empêche, en fin d’entretien d’effectuer la demande magique : « Et moi en quoi puis-je vous aider ? »

  • Top Networker

    Jacques Attali a écrit: " Etre riche jusqu'à présent, c'était avoir. Etre riche, désormais, ce sera appartenir à un réseau, développer des capacités d'appartenance."

    Souvent, on me demande: "Qu'est-ce qui fait le bon réseauteur?".Zorro.jpg

    Ma réponse est que le Top Networker:

    - sait ce qu'il veut et ce qu'il vise

    - est professionnel dans sa démarche de Networking 

    - agit efficacement au lieu de toujours réagir

    - se donne un timing et le respecte

    - cible toujours son action

    - donne sans attendre en retour

    - partage sans arrière pensée

    - sait demander et demande à bon escient

    - donne envie aux autres

    - est curieux des gens et des choses

    - est ouvert à la nouveauté

    - diffuse de l'enthousiasme et de l'énergie positive

    - est créatif et apporte des idées

    - fait confiance et inspire confiance

    - maintient le contact dans la durée

    - remercie toujours

    - pense au réseau pour que le réseau pense à lui

    - s'améliore sans cesse dans sa pratique

    - respecte les valeurs du Réseau

    - identifie et fuit les "toxiques".

     

  • Retour d'expériences

    Lors d'un groupe "booster" organisé au sein de l'Espace Dirigeants, nous avons listé de façon spontanée les commandements du bon réseauteur en recherche d'emploi. Grâce aux bons soins de Michel, ceux-ci ont été précieusement conservés et je peux vous les livrer aujourd'hui:

    AU DEPART

    Connaître les règles du jeu du réseautage

    Avoir un projet professionnel précis, clair et vendable

    Avoir des cibles identifiées (entreprises)

    Lister son réseau existant

    Dépasser son réseau existant et rencontrer des personnes que l'on ne connaît pas

    Pour cela utiliser la force de la RECOMMANDATION

    AVANT LES ENTRETIENS RESEAU

    Prendre contact efficacement

    Adapter sa demande à l'interlocuteur et au contexte

    Privilégier le téléphone

    Ou alors toujours compléter l'envoi d'un mail par un appel

    Préparer son entretien (interlocuteur, entreprise), ne pas improviser

    PENDANT L'ENTRETIEN

    Eveiller l'intérêt

    S'intéresser à l'autre

    Donner envie en étant enthousiaste

    Donner de la fierté à celui qui vous recommande

    Demander, à la fin, des noms de contacts

    Pour cela, donner des noms d'entreprises cibles

    Proposer de donner en retour

    Proposer des collaborations

    APRES L'ENTRETIEN

    Remercier en temps et en heure

    Faire un suivi scrupuleux et régulier auprès de chaque interlocuteur pour ne pas se faire oublier

    Tenir ses promesses (ou alors ne pas en faire)

    EN PLUS

    Eviter les toxiques, les malfaisants et les nuisibles

    Ne pas se décourager

    Faire confiance au Réseau

    Etre digne de sa confiance

    Donner à son tour une fois que l'on se retrouve en poste

    Job.jpg

     

     

  • Nicolas a dit

    Nicolas est un grand Maître du Networking. Il a écrit en 2002 un livre qui reste une référence pour tout réseauteur professionnel: "Convaincre en moins de 2 minutes" - par Nicolas Boothman - Editions Marabout.porte voix.jpg

    Il écrit: "De nos jours, les personnes les mieux taillées pour le succès sont celles qui apprennent à connaître et à comprendre le plus grand nombre de gens au sein de leur entreprise, de leur secteur d'activité ou de leur métier. Elles parviennent à créer divers réseaux dans leur société et autour d'elle, parce que le nombre de leur relations les rend indispensables. Ce sont elles qui sont promues, même si elles ne sont pas les plus productives, parce que leur travail et leurs contributions sont largement connus et reconnus."

    Il a 100% raison. On connaît tous des professionnels qui, malgré des compétences moyennes, ont réussi. Et des super compétents qui rament...

    Quelques pages plus loin, il précise: "Tôt ou tard, les gens qui réussissent s'aperçoivent que pour obtenir ce qu'ils veulent des autres, ces derniers doivent vouloir les aider. Il n'y a que six façons de faire faire aux autres ce que l'on souhaite: la loi, l'argent, la puissance émotionnelle, la force physique, la beauté physique (le charme) ou la persuasion. La persuasion est le moyen le plus efficace."

    Boothman explique alors l'importance de la première impression. Cette dernière passe évidemment par l'art du pitch mais aussi par le fait que "Les premières secondes d'une rencontre mettent en jeu des réactions instinctives. Chacun des individus en présence fait des observations inconscientes et irréfléchies, centrées sur sa sécurité: je me sens (ou pas) en sécurité avec vous, je vous fais confiance (ou pas)."

    C'est sur cette première bonne impression que le pitch va créer chez l'autre la confiance et l'envie de vous écouter puis de vous aider.

    En résumé, si le réseautage est un facteur clé de succès professionnel, la façon dont vous communiquez est coeur de la réussite de votre action de Networking.