UA-41594785-1 Google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

emploi - Page 13

  • Entrer par la porte, la fenêtre, le vasistas, la chatière puis le trou de souris

    Ours curieux.jpgDidier me raconte son histoire ô combien édifiante.

    Il repère en octobre une annonce sur Cadremploi et y répond en joignant son CV. La plupart des chercheurs d'emploi s'arrête souvent à cette étape. Pas Didier.

    Dans la mesure où la même annonce figure également sur le site de la filiale française du grand groupe américain concerné, Didier envoie en parallèle un courriel de candidature et son CV à l'adresse RH indiquée. Tout le monde s'arrêterait là. Pas Didier.

    Il décide de fouiller LinkedIn et Viadeo pour trouver les décideurs concernés par ce recrutement spécifique. En cherchant bien, il trouve sur LinkedIn deux personnes pouvant être le N+1 potentiel et donc le décideur pour ce poste. Chance: il trouve également un connecteur lui permettant de prendre contact avec l'une des deux personnes cibles.

    Bonne pioche: le connecteur parle de Didier à la cible. Celle-ci le contacte et lui donne un premier rendez-vous. Cinq entretiens plus tard, Didier est engagé. Le DRH le félicite et lui demande cependant d'accomplir  une dernière formalité: "Ce serait bien, cher Monsieur, pour bien montrer que nous avons suivi le process imposé par notre maison mère américaine, que vous postuliez officiellement sur notre site".

    Didier s'exécuta dans les heures suivantes. Il n'avoua jamais qu'il avait déjà postulé pour ce poste sur le site de l'entreprise quelques semaines auparavant...

  • Dépasser son premier cercle ou tourner en rond

    Chat souriant.jpgDans le réseautage en recherche d'emploi, on constate que ce n'est généralement pas dans son premier cercle, c'est à dire grâce aux personnes que l'on connaît et qui nous connaisse, que l'on trouve le bOn jOb. C'est plus généralement dans les deuxième, troisième ou quatrième cercles qu'on détecte et décroche le "tOp pOste".

    Il est donc essentiel de sortir rapidement du satané confort de son premier cercle et de se faire de nouvelles relations. Il faut quitter la douce piscine chauffée à 29° et affronter les vagues froides, rugueuses et salées de l'océan que représentent toutes ces personnes inconnues à qui l'on va demander de nous recevoir.  

    Je constate d'ailleurs que les individus qui déclarent que: "le Networking, cela ne marche pas", pensent que le Réseau se limite aux personnes avec lesquelles ils sont déjà en contact. Erreur funeste et croyance mortifère hélas encore fortement partagée.

    Le premier cercle constitue un simple tremplin qui doit propulser vers les autres cercles plus larges et plus productifs. Et le meilleur moyen de passer d'un cercle à l'autre est - et reste - la recommandation, c'est à dire la possibilité de prendre contact avec une personne inconnue de la part d'une connaissance commune.

    A vous de jouer maintenant: haro sur les deuxième, troisième, etc. cercles. Et que la Force du Réseau soit avec vous!

  • Pas de reco au frigo


    Frigo.jpgDans le cadre d'une recherche d'emploi via le Réseau, votre objectif est de vous rendre:

    - visible

    - lisible

    - attractif

    au sein de l'écosystème défini par votre projet professionnel croisé avec vos cibles.

    Pour cela vous devez rencontrer des personnes que vous connaissez (votre premier cercle) qui vont vous connecter à leurs propres relations. Et ce deuxième cercle va vous connecter à des personnes du troisième cercle et ainsi de suite.

    Dans cet exercice, je vous conseille vivement de ne jamais mettre de recos au frigo ou au congélo. En d'autres termes, lorsqu'on vous donne le nom d'une personne à contacter, faites-le dans les quatre jours qui suivent.

    Pourquoi?

    Parce que:

    1) c'est de la politesse élémentaire (fondamentale en matière de Networking);

    2) quelquefois le connecteur prévient, sans vous le dire, l'individu dont il vous a donné les coordonnées;

    3) si le connecteur rencontre ou communique avec le contact qu'il vous a donné quelques semaines après votre rendez-vous et que sa relation lui dit que vous ne l'avez pas contactée, c'est pas bon pour votre image dans le Réseau.

    Moralité: soyez très attentif à ce que certains considèrent comme un détail. C'est ce genre de détail qui fait la différence entre le bon et le mauvais réseauteur.

    Last but not least. Si pour un raison ou une autre, vous ne voulez pas appeler un contact donné, prévenez le connecteur! Dites-lui que vous ne le contactez pas tout de suite et que vous le préviendrez quand vus le ferez.

  • Qui peut encore négliger LinkedIn?

    Les réseaux sociaux professionnels sur Internet constituent l'écume visible d'une force en constante progression: le Réseau. Ils en sont la vitrine vivante et le principal accélérateur.

    Aujourd'hui, ne pas savoir les utiliser est inconcevable. Car ces outils font maintenant partie de notre écosystème.

    bommelaer,outplacement,dirigeants,emploi,recherche,réseau,linkedin,enjeuxLe "pour vivre heureux, vivons caché" ne constitue plus la clé du succès professionnel. Pour réussir, il faut plus que jamais être présent, visible et connecté. Malheur aux isolés et aux anonymes!  Mais la présence sur les réseaux sociaux numériques ne peut s'envisager que si l'on active ceux-ci d'une manière professionnelle. 

    Pour un cadre en recherche d'emploi, ne pas activer le réseau conduit à prendre le risque d'une longue période de chômage. Et, dans une phase de transition de carrière, ne pas afficher son profil sur LinkedIn et Viadeo constitue une erreur relevant du carton rouge parce que, le réflexe des recruteurs est de googleliser  toute personne pouvant correspondre à un poste donné. Aujourd'hui, dans tous les cabinets d'outplacement, il existe un atelier sur la bonne utilisation des réseaux sociaux numériques. De même, une véritable révolution est en marche chez les chasseurs de têtes et les cabinets de recrutement, dans la mesure où les chargés de recrutement en entreprise ont beaucoup plus facilement accès à un vaste vivier de candidats sur Internet.

     La maîtrise de tous les outils numériques et des réseaux sociaux devient également une compétence discriminante sur le marché du travail. Car ceux-ci ont pris le pouvoir dans la communication professionnelle, la recherche de talents, la veille technologique, l'accès à l’information, etc. Et nous ne sommes qu'aux prémisses d'un phénomène qui change notre rapport aux autres et au travail. Aujourd'hui, nous devons parfaitement maîtriser LinkedIn et Viadeo. Sans parler d'autres outils comme Twitter. Demain nous serons de plus en plus connectés, traçables, repérables, informés, etc. Et nous devrons  nous adapter sans relâche à de nouveaux outils plus puissants, à de nouvelles fonctionnalités, convergences, applications et technologies sous peine d'être rapidement et définitivement dépassés.

    En définitive, nous n'avons plus le choix. Aujourd'hui, négliger le Networking et les outils numériques qui se développent autour, nous condamne inéluctablement, à court terme, au Not Working

     

     

     

     

  • Le mot le plus important dans le Réseautage

    thanks-keyboard.jpgQuel est le mot magique en matière de Networking?

    La réponse est: merci.

    En effet, si l'interlocuteur Réseau est disponible pour vous aider à atteindre votre objectif. S'il vous reçoit, vous conseille, vous informe, et vous donne des contacts. La moindre des choses, c'est de le remercier.

     

    Le remercier de vous recevoir.

    Le remercier pour ses conseils.

    Le remercier pour les informations confiées. 

    Le remercier pour les contacts donnés.

    Hélas, on ne remercie jamais assez, jamais assez, jamais assez.

    Ainsi, lorsque vous êtes la personne sollicitée par un membre du Réseau, comment réagissez-vous devant une personne que vous avez reçue et aidée, et qui n'a pas pris le temps de vous remercier?

    Est-ce que vous la recevez deux ans après, lorsqu'elle se manifeste à nouveau, toute mielleuse et un peu merdeuse, pour vous demander des conseils?