UA-41594785-1 Google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

emploi - Page 11

  • Les zéros du Réseau

    Zéro.jpgLes routes du réseautage sont encore trop souvent encombrées par des zéros totaux, tendance nulos. Il y a en effet des sacrées vedettes dans le Réseau! 

    Dans la mesure où les vacances approchent, c'est le moment de partager ensemble le "bêtisier de l'année". Avec dans l'ordre d'apparition:

    1) Le zéro qui appelle au téléphone un interlocuteur pour prendre un rendez-vous Réseau et qui, après avoir raccroché, ne sait plus avec qui, car il s'est mélangé les pinceaux dans ses fiches d'appel...

    2) Le nulo qui débute un entretien de Networking et se trompe lorsqu'il cite le nom du connecteur...

    3) le zozo qui se présente un matin à un entretien Réseau et qui s'est trompé avec le rendez-vous de l'après midi.

    4) Le pataud à qui son interlocuteur Réseau ouvre une possibilité de poste dans son entreprise et qui, à la fin de l'entretien, s'échine à lui demander des contacts chez les concurrents... 

    5) le zigoto qui débite sa PP2M (présentation personnelle en 2 Minutes) en annonçant fièrement ses quatre principales compétences et qui ne se souvient plus de sa quatrième compétence... 

    6) le nigaud qui demande un rendez-vous Réseau en disant à son interlocuteur que c'est pour récupérer des contacts...

    7) Le lourdaud qui monopolise la parole tout au long de l'entretien Réseau...

    8) le toto qui envoie des mails de demande de rendez-vous et qui n'appelle pas derrière pour les décrocher...

    9) le vilain jojo qui limite son réseau à ses rares amis proches et à ses frères et sœurs

    10) le dingo qui sur utilise le Réseau dans sa recherche d'emploi et qui ne reçoit personne quand il est enfin en poste.

    Avouons-le humblement, on a tous été un jour un zéro du Réseau, Non? Nobody's perfect.

  • La pire tentation du réseauteur

    plage-parasol 2.jpgLe réseauteur est un être humain comme les autres. Une fois aguerri à la démarche Réseau, il est précis, concis, organisé et efficace. Il effectue ses entretiens Réseau avec enthousiasme, relance, remercie, tient au courant, fait des compte-rendus. Il alimente régulièrement son "pipeline" en nouveaux rendez-vous pour ne pas connaître de baisses de régime. Il s'arme de patience car il sait que le processus est long.

    En parallèle, il est devenu un expert des réseaux sociaux sur Internet et un as de Google.

    C'est un Top Gun!

    Hélas, un mal terrible peut s'abattre insidieusement sur lui, un mal terrible qui a pour nom: la cyberglande.

    En effet, le bon réseauteur, s'il ne fait pas attention peut être sournoisement entraîné dans des recherches inutiles, dans des visites de sites sans intérêt, dans du tourisme du net. C'est vrai sur Google avec des réflexes du type: "Tiens, je vais me faire une petite récré en repérant un resto sympa pour demain". Avec comme conséquence une heure perdue à dénicher le bon menu ou l'appréciation qui ne s'affiche pas.

    C'est également vrai sur LinkedIn où l'alibi devient: "Au fait, qu'est devenu Paul Machin?" et s'accompagne du " Au fait, avec qui est-il en contact?". Au bout d'une heure trente de clics frénétiques, on s'est bien baladé, mais le Réseau orienté recherche d'emploi n'a pas avancé d'un iota.

    Aussi, amis réseauteurs, prenez garde à la cyberglande! Et, faites-moi confiance car je suis moi-même un cyberglandeur qui essaye de se soigner. Tiens, je vais aller voir ce que dit Google sur le "cyberglandeur". Promis, cela ne me prendra que deux à trois minutes...

  • Une façon originale et efficace de donner un signe amical à votre réseau

    bommelaer,networking,outplacement,réseau,enjeux,dirigeants,emploi,recherche,job,jobs,cdiUne poignée de clics ne remplace pas une poignée de main.

    En d'autres termes, n'oubliez pas que, en matière de Networking, rien ne remplace la rencontre physique. Passer son temps sur LinkedIn ne représente pas la façon la plus efficace de faire du Réseau. En revanche, cet outil constitue un excellent accélérateur, facilitateur, organisateur et activateur de Réseautage.

    A titre d'exemple, je vous livre en avant première mondiale l'excellente idée qu'un de mes clients en recherche d'emploi utilise depuis quelques semaines, avec succès.

    Cette idée est simple: elle consiste à recommander systématiquement les compétences de ses contacts.

    Voici la recette:

    - prenez une louche de contacts à qui vous voulez donner un signe de vie

    - allez sur le profil de chacun d'entre eux

    - recommandez leurs compétences que vous considérez les plus pertinentes (il suffit de cliquer sur le + qui s'affiche derrière chaque compétence

    - passez au contact suivant

    - arrivé au dernier contact, refermez votre PC et allez boire un verre et reposez-vous.

    Vos contacts ainsi adoubés vont recevoir un message leur indiquant: "X a recommandé vos compétences en matière de ..."

    Leur réaction peut être (plusieurs options possibles) :

    1) Mouaip. Normal, je suis vraiment bon sur ces points là.

    2) Sympa. Bon, il y a quoi à la télé ce soir.

    3) Ouaah! Super sympa. Je vais le remercier par une message rapide.

    4) Wahou! Hyper sympa. Je vais recommander ses compétences à mon tour.

    5) Yeah! Génialissime! Je vais l'appeler pour prendre de ses nouvelles!

    6) Cela tombe bien, je viens de gagner au Superloto et je me demandais avec qui je pouvais partager les 13 millions que je viens de recevoir.

    Certes, le toxique de service pourrait vous dire que votre contact risque de réagir en se disant: "S'il recommande mes compétences, c'est qu'il va encore me demander quelque chose". Mais, comme d'habitude, n'écoutez pas les toxiques... et ne les adoubez pas. 

  • Le Réseau: une affaire de pêcheurs

    bommelaer,enjeux,dirigeants,réseau,networking,emploi,outplacementDans le monde professionnel, il est habituel de différencier les chasseurs des éleveurs.

    Soit vous êtes un chasseur et vous êtes bâti pour aller décrocher les bonnes affaires, gagner les dossiers juteux et développer du new business.

    Soit vous êtes un éleveur et vous êtes formaté pour choyé et fidéliser les clients existants. Mieux encore, vous savez en tirer le meilleur, c'est à dire en faire de plus gros clients, plus attachés à vos services et plus rentables.

    En matière de Réseau en recherche d'emploi, vous n'êtes ni chasseur, ni éleveur. Vous êtes un pêcheur.

    En effet le Networking en recherche d'emploi consiste à mettre des lignes à l'eau, à les surveiller, les titiller, et à les relever régulièrement.

    Pour être un bon pêcheur, il faut:

    - avoir lu: "Trouver le bon Poisson grâce la Pêche"

    - disposer d'un bon matériel

    - détecter les bons endroits

    - bien choisir ses appâts

    - mettre beaucoup de lignes à l'eau

    - être précis et actif

    - se montrer patient

    - ne pas relever ses lignes en se précipitant bêtement

    - ne pas s'endormir

    - ne pas se décourager

    - rechercher les conseils d'experts

    - et surtout se dire qu'il suffit d'un seul gros poisson pour se nourrir pendant un certain temps.

  • Le Réseau est imprévisible - Tant mieux

    bommelaer,réseau,réseautage,networking,job,emploi,dirigeant,enjeux,jobfinderIl y a quelques années, Nassim Nicholas Taleb a écrit un livre éclairant, "Le cygne noir", sur le thème de l’imprévisibilité et de notre acharnement à essayer de prédire le futur en regardant dans le rétroviseur du passé. Pourquoi le cygne noir? Parce qu'avant la découverte de l'Australie, tout le monde pensait qu'il n'existait que des cygnes blancs...

    La théorie du cygne noir s'applique parfaitement dans l'utilisation du Réseau puisque le Networking est par essence imprévisible. En effet, que ce soit en recherche d'emploi ou en poste, chaque entretien Réseau constitue une expérience particulière car on ne peut jamais prédire ce qui va sortir d'un entretien de réseautage!

    Ainsi le Networking confère à la magie puisqu'il permet recevoir des choses très positives de personnes inconnues, rencontrées grâce à une relation commune. De même, on peut être très déçu par des entretiens effectués avec des proches et qui n'apportent rien de positif. Sans parler du bon copain, particulièrement toxique, qui vous explique que pour vous: "c'est foutu".

    Un Réseautage bien piloté vérifie parfaitement la théorie du cygne noir dans la mesure où il favorise l'imprévisible. A la seule différence que, dans le Networking, l'imprévu est neuf fois sur dix positif, démultiplicateur de possibilités, reboostant et bienveillant.