UA-41594785-1 Google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Techniques Réseau - Page 5

  • La reco "Boomerang"

    Lorsque l'on se trouve en recherche d'emploi, le Réseau ne fonctionne parfaitement que si l'on récupère de bonnes recommandations. En effet, ce sont ces dernières qui nous permettent de prendre contact avec des personnes ciblées (et que nous ne connaissons pas) avec cette phrase magique: je vous appelle de la part de Paul Dupont qui m'a vivement conseillé de vous rencontrer.

    Sans recommandations, nous sommes condamnés à rester dans notre premier cercle et nous limitons notre action Réseau aux personnes avec lesquelles nous sommes déjà connectés.

    Or comme les bons postes se trouvent généralement dans les 2e et 3e cercles, notre efficacité est automatiquement pénalisée.

    Recueillir des recommandations est donc un élément prépondérant du succès. Mais en réseau, il faut aussi donner pour recevoir. Il est donc essentiel que, même si je suis en recherche d'emploi, je puisse moi aussi donner des noms de personnes à contacter aux autres chasseurs de jobs que je croise au sein de mon cabinet d'outplacement et/ou dans les groupes de chercheurs d'emploi.

    Et là, un conseil: si vous donnez un nom à contacter à l'un de vos "collègues" en activation de réseau, appelez cette personne pour lui demander si elle est d'accord pour recevoir le réseauteur en question. En effectuant cette démarche, vous obtenez l'effet boomerang:

    - vous facilitez la mise en contact du réseauteur avec le membre de votre réseau

    - vous avez l'occasion de donner de vos nouvelles à votre contact et de lui glisser la phrase qui fait toujours plaisir: si en échange, je peux faire quelque chose pour toi, dis le moi. 

  • Affres et plaisirs des voeux

    Oui, c'est vrai, envoyer ses voeux à son réseau constitue un travail de longue haleine qui réclame de la précision, de la méthode, de la créativité, de l'énergie, des cartes, des enveloppes, des cartes de visite, des timbres, un joli tableau excell de suivi, des déplacements à la poste, de la dextérité sur le clavier, etc.

    En d'autres termes, cela représente un super boulot! Si, bien sûr, on veut bien le faire et éviter l'envoi industriel en masse comme j'en vois encore trop souvent.

    Et quel plaisir de recevoir en retour des nouvelles de tout son réseau!

    Chaque jour, ce sont de nouvelles cartes de voeux à ouvrir. Le bonheur d'ouvrir les enveloppes et d'y trouver des messages sympathiques à lire. La curiosité de découvrir des nouvelles informations à prendre en compte.

    La cérémonie des voeux constitue le meilleur moyen de mettre à jour son propre réseau et de lui adresser un signe personnel et amical. Elle représente un moment unique dans l'année pour mesurer son degré de connexion dans un monde professionnel qui condamne les isolés, les égoïstes et les auto-centrés.

    L'investissement en temps et en énergie que cela suppose n'est pas grand chose par rapport à ce que ce travail de fourmi nous apportera tout au long de l'année à venir.

  • Booster son Business

    En allant sur Amazon.com, je constate que mon livre "Booster son Business" sera disponible sur ce site le 20 janvier.

    Je reçois ces derniers jours beaucoup de messages de la part de consultants, de coachs, de conseils, de personnes travaillant en libéral qui ont constaté l'importance de la recommandation dans leur développement de chiffre d'affaires. Ils sont impatients - me disent-ils - de découvrir ce que j'ai écrit sur le sujet.

    Pour ma part, il est clair que 95% de mes clients viennent à moi grâce au Réseau. Pour les personnes que j'accompagne dans leur lancement d'activité, le chiffre passe carrément à 100%. De l'importance d'entretenir et de développer autour de soi une communauté de perscripteurs, de préconisateurs, de veilleurs et de propagateurs. Un Réseau, en somme.

  • Payer sa cotisation

    Réseauter consiste à se rendre visible et lisible pour atteindre son objectif.

    Si votre objectif consiste à trouver un nouveau job, vous avez intérêt à activer le réseau et à communiquer avec votre écosystème pour qu'il vous rapproche de vos cibles.

    Vous devez aussi bien sûr compter sur les chasseurs de têtes et sur les cabinets de recrutement. Mais pour que ces derniers vous identifient, il faut que vous soyez traçable. Et, pour cela, si vous êtes un ancien élève d'une école d'ingénieurs ou de commerce disposant d'un annuaire d'anciens élèves, vous devez absolument payer votre cotisation annuelle.

    Pouquoi? Simplement parce que les recruteurs professionnels sont aujourd'hui abonnés à des bases de données qui compilent semaine après semaine les annuaires de ces grandes écoles. Alinea et EasySearch sont les deux acteurs majeurs de ce type de service. EasySearch, par exemple, compile les profils des anciens élèves de 300 écoles et recense ainsi plus d'un million de cadres. Près de 300 cabinets sont abonnés au produit d'EasySearch.biz et en ont fait un outil de sourcing prioritaire.

    Certes, la cotisation annuelle versée à son association d'anciens élèves n'est plus déductible de ses impôts depuis quelques années, mais ce n'est pas une raison pour sortir de l'écran radar des chasseurs!

  • Précisions sur la recommandation

    Le recommandation, c'est le moteur du Réseau. Sans recommandation, le Networking ne fonctionne pas. Sans elle, impossible de quitter le premier cercle et d'aller chercher son job dans les deuxième et troisième niveaux.

    Mais la recommandation n'est pas donnée à n'importe qui. On n'ouvre en effet son carnet d'adresses professionnel qu'aux personnes qui nous inspirent confiance.

    La recommandation n'est pas donnée automatiquement, elle se demande. Mais attention, vous ne pouvez demander des contacts à votre hôte qu'à la fin d'un rendez-vous Réseau réussi.

    En moyenne, on obtient deux noms de personnes à appeler. Quelquefois, ce score tombe à zéro. D'autres fois, il atteint les trois à quatre. Jeudi dernier, Yves me disait qu'il avait récupéré douze contacts provenant de la même personne. A ce titre, il entre dans le Guiness Book des records du Réseau!

    Une bonne recommandation ouvre toutes les portes. Avec deux recommandations, c'est le tapis rouge qui se déroule devant vous.

    Les meilleurs pourvoyeurs de recommandations se trouvent chez:

    - les anciens chercheurs d'emploi ayant utilisé le Réseau pour obtenir leur job actuel;

    - les super réseauteurs

    - les responsables des alliances et partenariats en entreprise

    - les jeunes retraités

    Rarement dans son réseau proche.