UA-41594785-1 Google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Techniques Réseau - Page 9

  • La PP2M en action

    En cabinet d'outplacement, nous insistons lourdement sur le Présentation Personnelle en 2 Minutes: la célèbre PP2M. C'est une des armes indispensables pour une recherche d'emploi efficace. Que ce soit dans une démarche Réseau ou en entretien d'embauche, celui qui maîtrise cet art difficile marque des points capitaux.

    Sachez que vos interlocuteurs ont une attention flottante et qu'ils ont un agenda serré. Ils n'ont pas beaucoup de temps à vous consacrer, alors autant faire court pour aller à l'essentiel. Dans ce but, trois conseils:

    1) écrivez votre présentation en la structurant en trois ou quatre parties distinctes. Puis lisez la à haute voix le chronomètre en main. Deux minutes constitue un idéal, Trois minutes est la limite à ne pas franchir.

    2) adaptez ensuite cette trame en fonction de vos interlocuteurs et du contexte de la rencontre.

    3) Répétez, répétez et répétez encore. Faites des variantes en 30 secondes, une minute trente. Et testez vous auprès de collègues ou de votre coach. 

  • La chance sourit aux entraînés

    Dans l'activation du Réseau, ne pas s'entraîner c'est se préparer à rater! Rien ne remplace l'entraînement. Je vois encore trop de personnes "faire du Réseau" sans avoir répété leurs gammes...Ce sont les mêmes qui viennent me voir en disant: "le Réseau, cela ne marche pas". L'entraînement commence par la "simulation d'appel téléphonique". Pour cela il vous faut un bon "sparring-partner". Etablissez avec lui votre scénario d'appel et lancez-vous: appelez le sur son portable d'une autre pièce. Si dès le premier coup votre appel est parfait, je vous offre une tasse de thé vert Lipton! Ensuite répêtez l'entretien Réseau dans toutes ses étapes. Et là encore vous verrez on peut toujours s'améliorer. Une anecdote pour finir: une des personnes que j'accompagne a entendu ce commentaire de la part de son interlocuteur du jour: "votre présentation personnelle et la façon dont vous avez mené notre entretien sont trop parfaits. Où se cache votre point faible?" Moralité: n'oubliez pas d'être naturel et un minimum spontané!

  • Le Reseau, plus que jamais

    Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Depuis quelques années, les experts nous promettaient des lendemains qui chantent: le papy boom annoncé en 2005-2006 allaient mécaniquement apporter le plein emploi. Le chômage devait disparaître. La pénurie de travailleurs allaient même devenir le problème majeur de ces années de rupture!
    Yves Chassard, responsable des affaires sociales au Commissariat Général au Plan, dynamite ce bel échafaudage intellectuel. Il explique en effet dans les colonnes du Monde qu'il n' y a pas de lien mécanique entre la démographie et l'évolution du chômage. Certes la population active va décroître du fait de l'augmentation des départs à la retraite. Mais chaque poste rendu vacant ne sera pas remplacé. En effet les entreprises vont compenser ces départs par des délocalisations, par la réorganisation du travail, et par les gains de productivité avec un effectif réduit.
    Le problème du chômage est appelé à durer. Le temps du plein emploi n'est pas pour demain. Plus que jamais, il est de la responsabilité de chaque salarié de soigner son employabilité. Pour les personnes en recherche d'emploi, la compétition est et sera toujours d'actualité. Les postes disponibles feront l'objet d'une âpre bataille. Et pour les détecter et les obtenir, la démarche Réseau est et sera plus que jamais d'actualité!

  • Networking or Not Working

    Les spécialistes de l'outplacement des cadres prennent de plus en plus en compte l'importance du Réseau dans la réussite d'une recherche d'emploi. C'est ce que les anglo-saxons résument aujourd'hui dans la formule "Networking or Not Working".
    Il ne s'agit pas de conseiller à tout chercheur d'emploi de ne faire que du Réseau mais plutôt de lui dire de ne surtout pas oublier cet outil clef dans sa quête d'un nouveau job.
    On estime en effet que 80% des emplois pourvus dans une année provient du "marché caché". Ce dernier, par opposition au "marché ouvert", se caractérise par le fait que les jobs qui s'y trouvent ne sont pas rendus public par des petites annonces ou sur des sites internet.
    Comment attaquer le marché caché?
    Vous pouvez utiliser la candidature spontanée classique qui consiste à "arroser" un certain nombre d'entreprises en aveugle.
    Vous pouvez aussi envoyer des offres de service renseignées. Ce qui suppose une véritable enquête effectuée sur quelques sociétés cible pour que votre candidature sorte du lot et soit adressée à la bonne personne.
    Et puis, vous avez le Réseau (avec un grand "R"); nous allons en parler longuement dans les prochains articles.