UA-41594785-1 Google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Techniques Réseau - Page 9

  • Le Reseau, plus que jamais

    Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis. Depuis quelques années, les experts nous promettaient des lendemains qui chantent: le papy boom annoncé en 2005-2006 allaient mécaniquement apporter le plein emploi. Le chômage devait disparaître. La pénurie de travailleurs allaient même devenir le problème majeur de ces années de rupture!
    Yves Chassard, responsable des affaires sociales au Commissariat Général au Plan, dynamite ce bel échafaudage intellectuel. Il explique en effet dans les colonnes du Monde qu'il n' y a pas de lien mécanique entre la démographie et l'évolution du chômage. Certes la population active va décroître du fait de l'augmentation des départs à la retraite. Mais chaque poste rendu vacant ne sera pas remplacé. En effet les entreprises vont compenser ces départs par des délocalisations, par la réorganisation du travail, et par les gains de productivité avec un effectif réduit.
    Le problème du chômage est appelé à durer. Le temps du plein emploi n'est pas pour demain. Plus que jamais, il est de la responsabilité de chaque salarié de soigner son employabilité. Pour les personnes en recherche d'emploi, la compétition est et sera toujours d'actualité. Les postes disponibles feront l'objet d'une âpre bataille. Et pour les détecter et les obtenir, la démarche Réseau est et sera plus que jamais d'actualité!

  • Networking or Not Working

    Les spécialistes de l'outplacement des cadres prennent de plus en plus en compte l'importance du Réseau dans la réussite d'une recherche d'emploi. C'est ce que les anglo-saxons résument aujourd'hui dans la formule "Networking or Not Working".
    Il ne s'agit pas de conseiller à tout chercheur d'emploi de ne faire que du Réseau mais plutôt de lui dire de ne surtout pas oublier cet outil clef dans sa quête d'un nouveau job.
    On estime en effet que 80% des emplois pourvus dans une année provient du "marché caché". Ce dernier, par opposition au "marché ouvert", se caractérise par le fait que les jobs qui s'y trouvent ne sont pas rendus public par des petites annonces ou sur des sites internet.
    Comment attaquer le marché caché?
    Vous pouvez utiliser la candidature spontanée classique qui consiste à "arroser" un certain nombre d'entreprises en aveugle.
    Vous pouvez aussi envoyer des offres de service renseignées. Ce qui suppose une véritable enquête effectuée sur quelques sociétés cible pour que votre candidature sorte du lot et soit adressée à la bonne personne.
    Et puis, vous avez le Réseau (avec un grand "R"); nous allons en parler longuement dans les prochains articles.