UA-41594785-1 Google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Généralités Réseau - Page 7

  • Le Réseau va-t-il se gripper?

    Virus H1N1, fièvres, contamination, vaccins, masques, éternuements, etc: les médias nous alertent de façon insistante, tout le monde en parle, les entreprises se préparent: la grippe est le sujet à la mode!

    Et le Réseau dans tout cela?

    Sachant que la rencontre physique, le face à face, l'échange verbal et la poignée de main sont au coeur du Networking, comment le Réseau va-t-il traverser cette pandémie annoncée? Est-ce que les réseauteurs vont encore pouvoir décrocher des rendez-vous avec des personnes qu'ils ne connaissent pas alors que la grippe sévira? Et cela même avec une bonne recommandation?

    La réponse est claire: oui, le réseautage devrait se ralentir si la grippe est aussi contagieuse que ce qu'affirment certains spécialistes. En plus de la peur d'être contaminé par un networker inconnu, les cadres en entreprises auront peu de temps à consacrer à recevoir des interlocuteurs si les effectifs de leur département sont décimés.

    Quelles solutions?

    Une certitude: le téléphone, les mails et le réseautage sur Viadeo et LinkedIn vont prendre plus d'importance dans le réseautage pendant le pic de contamination.

    Par ailleurs, lorsque l'on appelera un contact réseau pour le rencontrer, il faudra peut être aussi le rassurer en lui expliquant que l'on est vacciné...

     

  • Le Réseau va-t-il se gripper?

    Virus H1N1, fièvres, contamination, vaccins, masques, éternuements, etc: les médias nous alertent de façon insistante, tout le monde en parle, les entreprises se préparent: la grippe est le sujet à la mode!

    Et le Réseau dans tout cela?

    Sachant que la rencontre physique, le face à face, l'échange verbal et la poignée de main sont au coeur du Networking, comment le Réseau va-t-il traverser cette pandémie annoncée? Est-ce que les réseauteurs vont encore pouvoir décrocher des rendez-vous avec des personnes qu'ils ne connaissent pas alors que la grippe sévira? Et cela même avec une bonne recommandation?

    La réponse est claire: oui, le réseautage devrait se ralentir si la grippe est aussi contagieuse que ce qu'affirment certains spécialistes. En plus de la peur d'être contaminé par un networker inconnu, les cadres en entreprises auront peu de temps à consacrer à recevoir des interlocuteurs si les effectifs de leur département sont décimés.

    Quelles solutions?

    Une certitude: le téléphone, les mails et le réseautage sur Viadeo et LinkedIn vont prendre plus d'importance dans le réseautage pendant le pic de contamination.

    Par ailleurs, lorsque l'on appelera un contact réseau pour le rencontrer, il faudra peut être aussi le rassurer en lui expliquant que l'on est vacciné...

     

  • Confiance encore et toujours

    La confiance est au coeur de l'actualité. Hervé Serieyx vient de sortir un livre intitulé "Confiance, mode d'emploi". Stephen R Covey avait publié il y a quelques mois "Le pouvoir de la confiance" et je conseille, dans toutes mes conférences, de lire "La société de défiance" de Pierre Cahuc.

    La confiance est à la mode car, en période de crise, elle fond à vitesse grand V. Elle s'étiole, s'éparpille, se disperse, se ventile, se gazifie.

    Le problème est qu'elle est absolument nécessaire à la très attendue - mais hélas lointaine - reprise de l'économie.

    Elle est aussi au centre de la réussite d'une recherche d'emploi via le Réseau. En effet, le réseautage lié à la recherche d'un job consiste à rencontrer des personnes que, la plupart du temps l'on ne connaît pas, de la part de relations communes.

    Pourquoi l'inconnu que vous sollicitez pour qu'il vous accorde un rendez-vous vous reçoit-il?

    --> Parce qu'il a confiance dans le connecteur.

    Pourquoi, à la fin de l'entretien avec vous décide-til de vous donner quelques contacts pour poursuivre votre démarche de networking?

    --> Parce qu'il pense pouvoir vous faire confiance.

    C'est le cercle vertueux de la confiance dans le Réseau.

    Inspirer confiance, voilà la clef de la réussite de votre action de Networking.

     

  • Un réflexe de pro

    Vous êtes en recherche d'emploi. Vous utilisez la méthode du Réseau dans votre stratégie de recherche. Vous rencontrez des interlocuteurs que vous ne connaissez pas de la part de connecteurs qui vous ont fait confiance en vous ouvrant leur carnet d'adresses. Lors des appels téléphoniques pour prendre les rendez-vous, vous utilisez le nom du connecteur comme un sésame pour décrocher l'entretien en face à face que vous désirez obtenir.

    Jusque là vous avez tout bon.

    Arrive l'entretien Réseau.

    Un conseil: rappelez toujours en préambule à la personne qui vous accueille de la part de qui vous venez le rencontrer.

    Pourquoi?

    Parce que la plupart du temps votre contact a certes marqué votre nom et votre numéro de portable sur son agenda.

    Mais, neuf fois sur dix, il n'a pas noté le nom de la personne de la part de qui vous venez. D'ailleurs il ne sait plus pourquoi vous venez car le rendez-vous a été pris rapidement au téléphone deux à quatre semaines avant.

    Il se retrouve donc, le jour J, à attendre une personne: vous. Il ne sait pas qui vous êtes (il a oublié). Il ne sait plus pourquoi vous venez (il n'a pas noté). Et surtout il ne sait plus du tout quel est la personne de la part de qui vous venez...

    En lui rappelant le nom du connecteur dès le début de l'entretien, vous lui rendez la mémoire et un énorme service. Vous l'aidez à être plus rapidement à votre écoute et à déployer plus efficacement sa haute bienveillance.

  • Parole d'expert

     

    Demain, mardi 16 juin, l'association des anciens élèves de L'ESCP Europe m'invite à participer à un débat sur le thème de la crise. Ce débat fait suite à une publication intitulée "paroles d'expert" réalisée par l'association. Voici ma contribution:

    Quels seraient les trois points clés que vous aimeriez donner à nos alumni pour les aider à mieux affronter cette crise ?

     

    Boostez votre réseau en interne

    En période de crise, il faut s’attendre à ce que l’entreprise examine à la loupe la contribution de chacun de ses managers. Or, les dernières études citées par la Harvard Business Review montrent clairement que, à expérience égale, ce sont les individus possèdant le meilleur réseau en interne qui gardent leur job.

     

    Voilà une excellente raison pour travailler votre networking en interne et prendre le temps d’écouter vos collaborateurs, d’aider vos pairs et, dans la mesure du possible, de soutenir vos patrons. Ne mettez pas les mitrailleuses en batterie autour de votre bureau, ne disparaissez pas sous les dossiers, prenez le temps d’être présent de façon positive auprès des autres. Ne négligez pas les réunions informelles, ne désertez pas la machine à café et intéressez-vous sincèrement aux autres.

     

     

    Reconnectez-vous avec votre réseau éloigné

    En temps de turbulences économiques, il est fortement conseillé d’être actif et visible auprès de son réseau externe. Non seulement auprès du premier cercle des proches mais aussi et surtout dans le vaste cercle des « liens faibles », c’est à dire toutes ces personnes que vous connaissez et qui vous connaissent, mais que vous ne voyez pas régulier depuis plusieurs années.

     

    Les professionnels du networking le savent, ce sont ces liens plus lointains qui, lorsqu’ils sont réactivés, donnent les meilleures idées, collectent les bonnes informations et suscitent les collaborations les plus productives. Ils appellent cela : « La force des liens faibles ». La connaissance et la maîtrise de cette loi font toute la différence entre le bon et le mauvais réseauteur.

     

    Etendez votre réseau

    Les périodes de gros temps constituent une occasion en or pour faire de nouvelles rencontres professionnelles et créer des solidarités durables. Pour cela, il est nécessaire de professionnaliser votre action en ciblant les personnes à rencontrer en fonction de vos propres objectifs.

     

    Pour réussir votre activation du Networking, l’arme absolue est et reste la recommandation. Vous serez toujours bien accueilli par n’importe quel interlocuteur si vous venez de la part d’un connecteur qui accepte de vous mettre en relation. Pour cela, il faut d’abord inspirer confiance. A vous ensuite de faire en sorte que votre demande soit bien calibrée pour que la personne ainsi rencontrée puisse y répondre efficacement. Et puis, surtout, sachez maintenir le contact dans le temps.