UA-41594785-1 Google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dirigeant

  • Comment éviter de faire une grosse boulette dans le Réseautage en recherche d'emploi

    réseautage,reseau,networking,recherche d'emploi,enjeux,bommelaer,dirigeant,dirigeants,Le Réseau est plein de surprises.
    Et si le réseauteur doit acquérir un premier bon réflexe, c'est celui de savoir la fermer !
    Illustration.

    Lire la suite

  • 10 atouts pour réussir votre Networking en 2016

    réseautage,Réseau,réseauter,réseaux,réseaux sociaux,dirigeant,dirigeants,outplacement,enjeux,emploi,Dans le monde professionnel, il est plus que jamais indispensable de construire et de maintenir de bonnes relations, c'est-à-dire un réseau efficace et prêt à l’action.
    Voici 10 atouts pour faire la différence et optimiser votre démarche de réseautage.

    Lire la suite

  • Un drôle de zozo dans le Réseau

    réseau,networking,zozo,outplacement,bommelaer,emploi,job,dirigeant,cadreTémoignage étonnant d'une réseauteuse aguerrie à l'assaut d'un fleuron du Cac 40.

    "Je cible une très grande entreprise française dans laquelle une grande majorité de cadres supérieurs ou dirigeants adorerait travailler.

    Bien évidemment, les décideurs de cette noble institution sont longs à approcher et la démarche Réseau prend un certain temps avant d'aboutir au résultat recherché.

    Mais j'ai lu et stabilossé les bons auteurs et j'applique la méthode Réseau avec rigueur. Je sais être persévérante et patiente lorsque l'enjeu en vaut la peine.
    Mes efforts finissent par payer car, grâce à une solide recommandation, un de mes interlocuteurs ciblés accepte de me recevoir : bingo !
    Le rendez-vous a lieu le jour J et mon hôte m'écoute avec attention et me consacre une bonne grosse heure de son temps précieux. Je sors de cette entretien avec la pèche, le sentiment d’avoir intéressé cette haute sommité et la certitude qu'il va  faire ce qu'il a promis : m'aider à intégrer rapidement le processus de recrutement du groupe.

    Malheureusement, la belle histoire vire à la grosse déception quand, dans les mois qui suivent, mes appels et emails restent sans réponse. Plus de son, plus d'image. 
    Quelle n’est pas ma surprise lorsque, peu à peu, par recoupements, je découvre que tous ceux qui, comme moi, l'ont rencontré en Réseau ont bénéficié du même traitement. L'explication : le placard !
    E
    n clair, mes infortunés camarades et moi avons permis à ce dirigeant placardisé d’occuper ses journées et de remplir le vide sidéral de son agenda."

  • La pire tentation du réseauteur

    plage-parasol 2.jpgLe réseauteur est un être humain comme les autres. Une fois aguerri à la démarche Réseau, il est précis, concis, organisé et efficace. Il effectue ses entretiens Réseau avec enthousiasme, relance, remercie, tient au courant, fait des compte-rendus. Il alimente régulièrement son "pipeline" en nouveaux rendez-vous pour ne pas connaître de baisses de régime. Il s'arme de patience car il sait que le processus est long.

    En parallèle, il est devenu un expert des réseaux sociaux sur Internet et un as de Google.

    C'est un Top Gun!

    Hélas, un mal terrible peut s'abattre insidieusement sur lui, un mal terrible qui a pour nom: la cyberglande.

    En effet, le bon réseauteur, s'il ne fait pas attention peut être sournoisement entraîné dans des recherches inutiles, dans des visites de sites sans intérêt, dans du tourisme du net. C'est vrai sur Google avec des réflexes du type: "Tiens, je vais me faire une petite récré en repérant un resto sympa pour demain". Avec comme conséquence une heure perdue à dénicher le bon menu ou l'appréciation qui ne s'affiche pas.

    C'est également vrai sur LinkedIn où l'alibi devient: "Au fait, qu'est devenu Paul Machin?" et s'accompagne du " Au fait, avec qui est-il en contact?". Au bout d'une heure trente de clics frénétiques, on s'est bien baladé, mais le Réseau orienté recherche d'emploi n'a pas avancé d'un iota.

    Aussi, amis réseauteurs, prenez garde à la cyberglande! Et, faites-moi confiance car je suis moi-même un cyberglandeur qui essaye de se soigner. Tiens, je vais aller voir ce que dit Google sur le "cyberglandeur". Promis, cela ne me prendra que deux à trois minutes...

  • Le Réseau est imprévisible - Tant mieux

    bommelaer,réseau,réseautage,networking,job,emploi,dirigeant,enjeux,jobfinderIl y a quelques années, Nassim Nicholas Taleb a écrit un livre éclairant, "Le cygne noir", sur le thème de l’imprévisibilité et de notre acharnement à essayer de prédire le futur en regardant dans le rétroviseur du passé. Pourquoi le cygne noir? Parce qu'avant la découverte de l'Australie, tout le monde pensait qu'il n'existait que des cygnes blancs...

    La théorie du cygne noir s'applique parfaitement dans l'utilisation du Réseau puisque le Networking est par essence imprévisible. En effet, que ce soit en recherche d'emploi ou en poste, chaque entretien Réseau constitue une expérience particulière car on ne peut jamais prédire ce qui va sortir d'un entretien de réseautage!

    Ainsi le Networking confère à la magie puisqu'il permet recevoir des choses très positives de personnes inconnues, rencontrées grâce à une relation commune. De même, on peut être très déçu par des entretiens effectués avec des proches et qui n'apportent rien de positif. Sans parler du bon copain, particulièrement toxique, qui vous explique que pour vous: "c'est foutu".

    Un Réseautage bien piloté vérifie parfaitement la théorie du cygne noir dans la mesure où il favorise l'imprévisible. A la seule différence que, dans le Networking, l'imprévu est neuf fois sur dix positif, démultiplicateur de possibilités, reboostant et bienveillant.