UA-41594785-1 Google

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Généralités Réseau - Page 17

  • Un réseau particulier

    Les nouvelles réglementations anti-tabac développent un nouveau type de networking en entreprise: le réseau des fumeurs.

     

    Ce réseau qui certes n'est pas nouveau devient de plus en plus solidaire et compact. Il permet en effet à des personnes de différents services de se rencontrer et de se parler en grillant leur cigarette. C'est l'occasion de casser les cloisons étanches qui existent souvent entre les différents départements d'une société. Cela constitue une excellente opportunité de partager des moments conviviaux avec des collègues inconnus au départ avec qui des liens se tissent au fil des mégots écrasés sur le trottoir ou dans les cendriers mis à disposition.

     

    Ce réseau "cigarette" est très fermé puisqu'il est fermé aux non fumeurs. Il est source d'échange et de partage d'informations. Dans certains cas, il peut aussi servir de caisse de résonnance aux rumeurs. D'où l'importance d'avoir au moins un membre de son propre réseau dans ce club très fermé.

  • Savoir-vivre Réseau

    Témoignage d'une de mes candidates:

     "Une ancienne relation de travail avec laquelle je déjeune me demande de recevoir Jacques X qui cherche un job dans l'assurance, secteur dans lequel j'ai effectué toute ma carrière. J'accepte bien volontiers, trop contente de faire fonctionner la solidarité Réseau dont mon consultant en outplacement me vante les mérites.

    L'entretien avec Jacques X se passe très bien. Je découvre un homme expérimenté, dynamique et attentif à mes conseils. Fort de ce bon contact et dans la mesure où je suis prête à lui accorder ma confiance, je lui suggère d'appeler deux professionnels de l'assurance de ma part afin de continuer son "tour de piste" du secteur.

    Quelques semaines plus tard, je rencontre à nouveau la relation de travail évoquée plus haut et je lui demande des nouvelles de Jacques.

    - Il ne t'a pas dit? Il est entré chez AGF! Il a décroché un super poste.

    Aussitôt, j'appelle Jacques pour lui dire que je viens d'apprendre la bonne nouvelle et pour le féliciter. J'en profite pour lui glisser avec diplomatie que j'aurais bien aimé être prévenue par lui... Il s'excuse un peu honteux...

     Il est clair que Jacques X fait maintenant partie de ma liste noire, celle des profiteurs et des mal élevés"

  • Réseautard

    Jeudi dernier, je participai à une table ronde sur le Réseau dans les locaux du journal "Rebondir" et un participant au débat à utilisé le terme de "réseautard".

     

    J'aime bien l'idée que véhicule ce mot improbable qui mèle le terme traditionnel de "réseauteur" et celui moins attendu de "routard".

    On retrouve dans ce nouveau mot beaucoup de notions propres au Réseau: le fait de bouger, de marcher, d'avancer, de découvrir de nouveaux horizons et de nouvelles possibilités.

    J'y vois aussi les qualités nécessaire pour faire du Réseau efficace: la curiosité, l'esprit de découverte, la préparation minutieuse, l'ouverture aux opportunités et bien sûr aux anciennes et nouvelles rencontres.

     

    Soyons tous maintenant des réseautards!

  • Le leurre du piston

    Un article publié dans le Figaro du 22 janvier et intitulé "Sommes-nous tous pistonnés" montre que la pédagogie du Réseau a encore beaucoup de chemin à faire.

     

    Quelques extraits choisis: "Pas de problème: sa belle-famille connaît les plus gros patrons du secteur. sans ses relations, il serait au chômage. Comme tant d'autres, Edouard est un pistonné. Et il n'est pas le seul. Quatre cadres sur dix déclarent avoir trouvé un emploi par leur réseau relationnel".

     

    Nous retrouvons encore une fois l'éternel confusion entre le Réseau et le piston. En lecture rapide, on comprend que quatre cadres sur dix qui retrouvent un job sont des pistonnés et que de ce fait la France est un pays où le marché de l'emploi repose sur le PISTON.

     

    L'article dérive ensuite sur les sociétés aristocratiques, les castes, la méritocratie, Polytechnique, les écoles de journalisme et trouve même un professeur de sciences politiques (pourquoi de sciences politiques?) de Nanterre pour témoigner du verroullage de la société.

     

    En lisant cet article, tout cadre en recherche d'emploi risque:

    - soit de se résigner à ne pas utiliser le Réseau en se disant que ce sont les autres que l'on pistonne;

    - soit activer son réseau proche, les liens forts en ne sachant pas que c'est le type de réseau le moins efficace...

     

    Il y a encore beaucoup de travail de pédagogie à faire. Courage.

     

     

     

  • Mission Réseau

    Amis réseauteurs, soyons lucides: le Réseau est en marche mais il a encore un long chemin à effectuer pour devenir un style de vie et conquérir ses lettres de noblesse. Beaucoup de personnes l'utilisent encore à la méthode de Mr Jourdain, c'est à dire sans s'en rendre compte. D'autres n'y voient que le règne du piston ou de sectes frisant le satanique. D'autres enfin ne savent même pas que cela existe.

     

    C'est là que réside notre mission: celle d'éduquer les masses à cet art et à ces techniques que constitue le Networking. C'est à chacun d'apporter sa pierre au développement de l'esprit Réseau.

    Le chemin est parsemé de difficultés et c'est cela qui le rend excitant.

    La première difficulté est qu'éduquer les gens prend du temps. La deuxième tient au fait qu'il est nécessaire de surveiller de façon constante la bonne utilisation du Réseau - et faire la police peut se révèler utile dans certains cas.

     

    La voie est donc traçée. A nous d'en faire un vrai plus pour les chercheurs d'emploi et les salariés en poste.