UA-41594785-1 Google

« Les Gros Lourdauds du Réseau | Page d'accueil | Is There a New Business Model for Headhunters? »

08/07/2012

La théorie du cygne noir

Ginger 1.jpgEn 1912, le philosophe Bertrand Russel, dans son ouvrage Problèmes de philosophie, s'est intéressé à trois questions essentielles pour l'homme:

 

 

 

1) D'où savons-nous ce que nous savons?

2) Est-ce que le passé peut nous permettre de prédire notre futur?

3) Pourquoi ne nous attendons-nous jamais à l'imprévu?

Sa réponse est du pur story telling avant l'heure: "Un poulet qui reçoit des grains tous les jours considère qu'il recevra les mêmes grains les jours suivants. Au fil du temps, sa foi dans l'homme nourricier et bienfaiteur se fortifie. Rien, dans l'existence de ce poulet, ne lui indique qu'il sera un jour abattu."

Il y a quelques années, Nassim Nicholas Taleb a écrit un livre, "Le cygne noir", sur ce thème de l'avenir imprévisible et de l'acharnement des hommes à essayer de prédire le futur en regardant dans le rétroviseur du passé. Pour information, le titre de l'ouvrage est lié au fait que le monde occidental est parti du principe que tous les cygnes étaient blancs...jusqu'au jour où des scientifiques ont découvert des cygnes noirs en Australie!

La théorie du cygne noir s'applique parfaitement dans l'utilisation du Réseau puisque le Networking est par essence imprévisible. En effet, on ne sait jamais ce qui va se passer dans un rendez-vous Réseau. Que ce soit en recherche d'emploi, en poste ou en développement de business, chaque entretien Réseau est n'est pas prévisible. On ne peut jamais prédire ce qui va sortir d'un entretien de réseautage! Et on est encore plus surpris de recevoir des choses très positives de personnes inconnues que l'on vient rencontrer de la part d'une relation commune.

Un Réseautage bien piloté permet de vérifier la théorie du cygne noir: en effet, il permet de favoriser l'imprévisible.

A la différence que, dans le Networking, l'imprévu est neuf fois sur dix positif, démultiplicateur de possibilités et bienveillant.

 

Commentaires

Ne pas confondre signes et poulet (-;

Un message d'espoir et de perséverence pour tou sles transitionnaires!

Écrit par : devos | 08/07/2012

Surprenant mais tellement vrai

Laurent

Écrit par : Laurent Brault | 09/07/2012

Le cygne noir existe, je l'ai rencontré mais il s'est fait attendre 6 mois. Les voies du réseau sont impénétrables et surprenantes parce que nous ne lui accordons pas assez de temps avant de passer à autre chose. Et lorsque le cygne noir arrive, nous ne le comprenons pas, faute de souvenir précis de la rencontre qui l'a initié, et faute d'avoir réfléchi aux potentialités de celle-ci, y compris les "cas non conformes".
Il y a donc un intérêt au rétroviseur dans la remémoration de nos contacts passés, même ceux qui, par pré-jugés, nous paraissaient ne mener à rien.

Écrit par : Black | 09/07/2012

Les commentaires sont fermés.